Aurélien's music online - DANS LES VAPEURS DE LA VI[LL]E
A Propos - Tracklist & credits - Vidéos - Interview - Paroles





A Propos

Dans les Vapeurs de la Vi(ll)e est un album de spiritual steam rock.

Grandes ambiances épiques, guitares électriques et sonorités électroniques entremêlées, les paysages sonores dépeints sont tour-à-tour urbains, industriels ou sauvages.
Cet album présente des paroles explorant nos états d'esprit, à travers le duel crainte-espoir et sous un angle nostalgique.
Les brumes de la vie, les vapeurs de la ville.

Les enregistrements ont eu lieu à travers un défi-enregistrement, du 7 au 22 décembre. La production s'est étalée sur les mois de janvier, février et mars 2018.

Tracklist & credits

1 - Eternel
2 - Ombre et Lumière
3 - Illumination
4 - Instant Céleste
5 - Brume
6 - Evanescent
7 - Dans les Vapeurs de la Ville
8 - In Aequilibrio

Samples : paroles sur titre 2, cloches sur titre 3 et choeur sur titre 6 ont été enregistrés "à la volée" à Monschau le 16.12.17 dans la rue ou dans l'église Aukirche Sankt Mariä Empfängnis
Artwork de l'album basé sur une photographie de Dávid Sterbik

Vidéos




Paroles

Eternel


A chaque fois tu te dis
Que c'est l'automne de ta vie
Tout s'effondre dans ton univers
Et tu as peur de manquer d'air

Tu es bien attaché à ton monde
Mais la scène a déjà changé
De nouvelles feuilles, de nouvelles ondes
Et le rideau s'est levé

Tu rêves de choses éternelles
Dans ce mouvement perpétuel
Tu rêves de choses éternelles
Tableau figé par l'aquarelle

Les maillons de la chaîne sont si forts
Tu t'y attaches comme à ton propre corps
Et si la vie ne tenait qu'à un fil ?
Tout change en un battement de cil

Mais ce moment quand tu souris
Semble bien tenir de l'infini
Instant suspendu dans l'existence
Où je perçois l'insouciance

Ombre et Lumière


En nous, un combat se joue
Deux faces d'une pièce, comme la nuit et le jour
Un jeu d'ombre et de lumière
Parfois amour, parfois colère

Illumination


En un éclair t'apparaît
Une lueur au bout du tunnel
Mais tu as vécu une nuit bien longue
Inébranlable, à fendre l'âme
Mais deux secondes ont suffi
Pour voir le jour se lever
Eclairer la lande d'un jaune intense
Faire la lumière sur toutes tes craintes

Brume


Fragile, tu es si fragile dans ton habit de lumière
Goutelettes d'eau figées dans l'atmosphère dans un matin frais d'hiver
Sur mon navire élancé à vive allure, dans les brumes de la vie
Tu me caches l'horizon sans me donner une idée de ce qui va bien m'arriver

Fragile, tu es si fragile dans ton habit d'hiver
Ephémère, une empreinte dans la neige, bien vite effacé ce repère !
Douce illusion, tu recouvres le monde des larmes de la terre
Comme un rêve qui s'évapore au matin, tu repartiras pleine de mystère

Evanescent


Il y a comme une absence
Quelque chose qui fuit dans le temps
Qui nous détourne et nous éloigne
De l'instant présent

J'ai envie de vivre pleinement
De t'emmener par la main dans les champs
Regarder la pluie tomber en souriant
Oublier l'avenir un moment

Observer, ce moment furtif
Fugitif, qui se dérobe devant nos yeux
Dans le silence, apprécier les lieux
Avec présence, regarder les cieux

Dans les Vapeurs de la Ville


Dans tes souvenirs lointains
Tu marchais dans la rue
Tu étais le roi du monde

Tu te rappelles les avenues
Promenades bordées d'arbres
Tu paradais dans leur ombre

Un château inébranlable
Pourtant perdu dans l'inconnu
Qui ne craignait aucun danger

Une citadelle à toute épreuve
Vaisseau flottant tranquillement
Dans les vapeurs de la ville

C'était un homme qui tous les jours faisait
De la vie un jeu, de la cité son lieu
Ambition dévorante, n'en avait jamais assez
Il a fini par se laisser dépasser

Tu t'es toi-même enchainé
Tu croyais la vie éternelle
Hanté par tes ambitions

La peur s'est emparée de ton âme
Tu sais que tout est changeant
Les cartes sont redistribuées

Un château fait de sable
Qui quand la mer descend
Brusquement s'effondre

Une citadelle à l'épreuve du temps
Un vaisseau chavirant
Dans les vapeurs de la ville



contact : afterrprojects(@)free.fr (remove brackets)